rp_image38-600x300.jpegSelon des sources médiatiques, Aliko Dangote séjournait dans l’hôtel Radisson Bamako au mmoment de la prise d’otages. L’intéressé a tenu lui même à démentir sa présence par Twitter.

 

Reçu la veille par les autorités maliennes, l’homme le plus riche d’Afrique selon le magazine américain Forbes n’était pas sur les lieux au moment de l’attaque.

 

 

Tôt ce matin de vendredi 20 novembre, deux terroristes au volant  d’une 4×4 de type V8 sont parvenus à déjouer l’impressionnant dispositif de sécurité  grâce à la plaque diplomatique du véhicule. Il y aurait eu plusieurs morts selon les premiers otages (30) libérés aux environs de midi par l’armée malienne. Les personnels  des compagnies Air France et Turkish Airlines ont été évacués. Les terroristes parleraient anglais.

Share Button