Le constructeur américain Ford a annoncé ce 17 novembre le démarrage de ses activités de production au Nigéria. Implantée à Ikeja, près de Lagos, l’unité d’assemblage fournit déjà ses premiers engins, des Pick-up Ranger, sur l’un des marchés les plus dynamiques du continent avec près de 54 000 véhicules neufs écoulés en 2014.

Dans son communiqué, la firme indique que la production, opérée en partenariat avec Coscharis Motors, son concessionnaire local, devrait atteindre 5 000 unités par an. La nouvelle usine utilisera que des pièces fabriquées en Afrique du Sud où la marque produit chaque année 85 000 véhicules dont des Pick up.

Au Nigeria, Ford se lance dans le sillage de grands constructeurs mondiaux comme Honda, Volkswagen, Nissan, Hyundai, Kia ou Peugeot, qui s’installent ou relancent leurs usines abandonnées, depuis l’entrée en vigueur, en juillet 2014, d’une nouvelle taxe de 35% imposée sur les véhicules neufs importés dans le pays.

Share Button