image[Envoyé spécial à zouératt]

Guelb II : 924 millions de dollars d’investissement pour une augmentation de 30% de la capacité de production de la SNIM

 

La pose de la première pierre du projet de Guelb II date du 25 Novembre 2010. Aujourd’hui, dans un contexte mondial de baisse des cours de minerais de fer  de plus de 60% par rapport à juin 2014, la SNIM (Société nationale des industries minières) ouvre un nouveau chapitre dans la ville minière de Zouératt.

Le géant Mauritanien vient d’inaugurer une usine de dernière génération qui enrichira le minerai de fer d’une teneur de 37% à un minerai riche jusqu’à 68%. L’inauguration a été faite par le Ministre du pétrole, des mines et de l’énergie,  Ahmed Salem Ould Béchir, en présence de l’ADG de la SNIM et des partenaires de développement.

 

Le coût d’investissement s’élève à 924.000.000 de dollars dont moins de 40% viennent de la SNIM et le reste des partenaires comme la BAD, la BID, l’AFD et d’autre banque d’investissements.

La production actuelle de la SNIM, qui avoisine les 12.000.000 de tonnes sera portée à 15 000 000  à partir de 2016 soit une augmentation de 30%.

Le directeur du projet Guelb II nous déclare que malgré la crise mondiale des cours de matières premières, leur objectif reste de se positionner dans le top 5 mondial à l’horizon 2025 et particulièrement leader en Afrique. Plus de 946 emplois directs seront crées autour de cette chaîne gigantesque de plus de 2.5 km de longueur.

La  capacité de la production de la SNIM va augmenter, voire doubler d’ici les 10 prochaines années.

Par Dia El Hadj Ibrahima

 

Share Button