Le Cameroun a bénéficié d’un appui de 400.000 dollars de la FAO, pour le développement de l’élevage du tilapia. Cette enveloppe s’inscrit dans le cadre du projet dénommé « Appui au développement de l’élevage du tilapia en cage au Cameroun », projet visant entre autres, la réduction de la pauvreté dans le pays. Le projet a été lancé ce jeudi 12 novembre. 

D’un montant de 416 225 dollars, il vise à « promouvoir un noyau durable de 20 opérateurs privés engagés dans l’élevage des tilapias en cage flottante, développer un métier intégré de fabricants de happa et de cages flottantes, renforcer la production d’alevins de qualité et mono-sexes, et développer la production d’aliments extrudés pour l’élevage en cage ». Le projet d’Appui au développement de l’élevage du tilapia en cage au Cameroun intervient dans un contexte marqué par l’engagement du Gouvernement et de ses partenaires à faire de l’aquaculture un levier de développement qui permettra, non seulement de créer des emplois et des revenus pour les populations, mais aussi et surtout d’assurer la sécurité alimentaire nationale.

Déficit

Les produits de l’aquaculture au Cameroun représentent 0,1% de la production nationale de poisson, soit environ 1.000 tonnes, sur une offre annuelle évaluée à 180.000 tonnes, selon le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales. Ce qui illustre un déficit observé ces 20 dernières années, de la production aquacole nationale.

Par Nephthali Messanh Ledy

Share Button