Le groupe français Veolia a empoché deux contrats en Afrique subsaharienne, via ses filiales Veolia Water Technologies et Krüger A/S en Zambie.

 

Le premier contrat tourne autour de 93,8 millions d’euros et porte sur la réhabilitation et le développement des infrastructures de traitement de l’eau et des eaux usées de Kafubu Water and Sewerage Company (KWSC). Ces infrastructures sont situées dans la région de la Ceinture du cuivre (Copperbelt), dans le nord De la Zambie.

Le second, d’un montant de 12,1 millions d’euros, a été signé au Cameroun. Seureca, bureau d’ingénierie conseil de Veolia, s’est vu attribuer par le ministère de l’Eau et de l’Energie, un contrat de maîtrise d’œuvre du projet Paepys de construction d’une usine de traitement d’eau potable, qui permettra de tripler la production d’eau de la ville de Yaoundé.

Présent sur les cinq continents avec plus de 179 000 salariés, Veolia Environnement conçoit et déploie des solutions pour la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie, qui participent au développement durable des villes et des industries.

En 2014, le groupe, dont le chiffre d’affaires consolidé a atteint 24,4 milliards d’euros, a servi 96 millions d’habitants en eau potable et 60 millions en assainissement. Son capital est détenu par : Public et autres investisseurs 73,23 %, Caisse des dépôts et consignations (8,64%), Groupe Industriel Marcel dassault 5,85%, Groupama (5,11%), Velo Investissement (4,64%), Veolia Environnement (2,63%).

 

Share Button