Allied Mobile Africa, distributeur de produits cellulaires et fournisseur de service logistique au secteur des télécommunications mobiles en Afrique, a signé « un accord stratégique de financement et de partenariat » d’un montant de 55 millions de dollars avec le fonds de pension sud-africain PIC pour financer sa croissance et son expansion en Afrique, indique ce 16 novembre un communiqué de l’entreprise sans plus de détail.

Crée en 2003, Allied Mobile Africa ambitionne de devenir le leader de son segment, sur un marché africain des communications mobiles en constante évolution et « soutenu par de solides facteurs économique et démographique ».

« L’objectif d’Allied est d’être présent dans chaque pays en Afrique, et le récent financement du PIC va nous permettre d’y parvenir » a déclaré Jacqueline Cole-Courtney, la présidente-directrice générale du Groupe Allied. Acteur important du marché sud-africain, l’entreprise est présente dans 26 pays africains (dont le Kenya, le Rwanda, l’Angola ou encore la RDC) avec un potentiel de 700 millions de clients.

« Les communications restent un élément important pour la croissance économique d’un pays. Nous sommes par conséquent, ravis d’apporter un financement visant à libérer le potentiel économique des pays dans lesquels opère Allied Mobile Africa. Notre financement, soutient notre objectif d’investissement dans le développement ici en Afrique du Sud et dans le reste du continent africain », a indiqué Daniel Matjila, président-directeur général du PIC.