rp_Christine-Lagarde-200x160.jpgA la veille du sommet du G20 qui se tient en Turquie, Christine Lagarde a déclaré, vendredi 13 novembre, que les équipes du Fonds monétaire international (FMI) proposaient d’inclure le yuan, la monnaie chinoise, dans son panier de devises.

« Je soutiens les conclusions » des équipes du FMI, dit la directrice générale du Fonds dans un communiqué.

Elle souligne néanmoins que la décision appartient au conseil d’administration du FMI et que ce dernier se réunira le 30 novembre pour examiner cette proposition.
Des analystes cités par Reuters estiment que le FMI devrait dans un premier temps fixer à 14% environ la part du yuan dans la composition de ses « droits de tirage spéciaux » (DTS).

Avec Reuters

Share Button