Tony O. Elumelu l’entrepreneur et philanthrope nigérian, est à Paris les 12 et 13 novembre pour rencontrer les chefs d’entreprises français sur invitation du MEDEF, la confédération patronale française. En marge de son séjour en France, il présidera également en tant qu’invité d’honneur, la cérémonie de lancement de LeAD Campus, un programme de développement professionnel dédié aux futurs leaders africains, coordonné conjointement par Sciences Po, leader des grandes écoles françaises de sciences politiques, ISM – l’Institut Supérieur de Management de Dakar au Sénégal et UCT – École supérieure de politiques et pratiques de développement de l’Université de Cape Town en Afrique du Sud.

 » Personne ne peut développer l’Afrique, en dehors des Africains eux-mêmes « . Tony O. Elumelu auteur de cette fameuse phraseest un acteur alerte, ouvert au développement de partenariats gagnant-gagnant, philanthropiques ou d’affaires, avec des acteurs globaux.

Avec le MEDEF, Tony O. Elumelu mettra en avant sa qualité de président de Heirs Holdings, groupe d’investissement africain leader, pour explorer toutes les possibilités de partenariat avec les entreprises intéressées par les marchés africains. Il est convaincu qu’il est essentiel de développer et consolider les partenariats avec les acteurs privés et publics français qui partagent sa confiance dans le potentiel de l’Afrique et qui souhaitent contribuer à sa croissance et transformation. Toutefois, il souhaite que les Africains soient responsables de la renaissance économique de leur continent, car il est tout aussi conscient du rôle positif des partenariats, tant qu’il s’agit de partenariats d’égal à égal, avec un objectif commun.

Durant son séjour en France, Tony O. Elumelu présidera également la cérémonie de lancement de LeAD Campus en tant qu’invité d’honneur.  Ce programme de développement professionnel dédié aux futurs leaders africains, est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) LeAD Campus et coordonné conjointement par Sciences Po, leader des grandes écoles françaises de sciences politiques, ISM,  UCT. Son intervention tournera autour de  » La transformation économique positive de l’Afrique, de leadership africain et du rôle du secteur privé dans la transformation durable du continent  « . le secteur privé peut être porteur à la fois de valeur financière et économique, et devrait jouer le rôle principal dans la réalisation du potentiel économique de l’Afrique.

Share Button