Pierre Laporte est le nouveau directeur des opérations de la Banque mondiale chargé du Benin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et du Togo. Basé à Abidjan où il a pris fonction ce 1er novembre, l’ex-ministre seychellois des Finances, du Commerce et de l’Investissement entre mars 2012 et janvier 2015 remplace à ce poste Ousmane Diagana, nommé vice-président centrale en charge de l’éthique et de la conduite professionnelle au sein du groupe de la Banque mondiale.

Cet économiste a joué un rôle décisif dans le décollage économique de son pays en initiant des reformes qui ont permis aux Seychelles de maintenir une solide stabilité macro-économique et financière, tout en favorisant un développement durable soucieux des équilibres économiques et sociaux, indique l’institution dans son communiqué.

Il a auparavant exercé les fonctions de représentant résident du FMI au Niger de 2005 à 2008, avant d’être copté pour être gouverneur de la Banque centrale des Seychelles.

En Côte d’Ivoire, M. Laporte arrive au moment où le groupe de la Banque mondiale, avec ses trois principales entités (BIRD-SFI et MIGA), s’est doté en septembre d’un nouveau cadre de partenariat qui prévoit un programme de prêts et d’investissement d’environ trois milliards de dollars.