imageLe samedi 7 novembre, plus de 30 000 personnes ont manifesté devant le siège de la MINURSO à Lâayoune exigeant le départ du contingent onusien .

Cette mobilisation intervient après le discours royal annonçant de nouvelles initiatives de développement pour les provinces sahariennes.
Au cours de ses promenades nocturnes au volant de sa voiture, le Roi Mohammed VI a pu constater de visu l’ampleur de la mobilisation des habitants en faveur de leur attachement à la proposition d’autonomie élargie proposée par  le Maroc et leur adhésion aux nouvelles orientations de développement de la région contenues dans le discours royal prononcé à l’occasion du 40ème anniversaire de la marche verte.
En place depuis octobre 1991, la Mission des Nations Unies pour le Référendum au Sahara Ocidental (MINURSO) fait l’objet depuis quelques temps de vives critiques quant à son rôle dans un conflit qui perdure depuis 40 ans.

Khalid Berrada, Casablanca 

Ce contenu pourrait également vous intéresser