La compagnie italienne ENI annonce une découverte d’hydrocarbure dans son bloc exploratoire Marine XII, à environ 20 kilomètres des côtes du Congo-Brazzaville et à 3 kilomètres de son champ « Nene Marine » déjà en production. D’un potentiel de 250 à 300 millions de barils équivalent pétrole (bep), la nouvelle trouvaille d’ENI fait déjà l’objet d’études en vue de son exploitation commerciale. 

Le bloc Marine XII, dont les ressources totales sont estimées à 5,8 milliards bep, est détenu à 65% par Eni Congo, la filiale locale, aux côtés du britannique New Age (25%) et du congolais SNPC (Société nationale publique des pétroles du Congo – 10%). Entrés en production depuis décembre dernier, ses premiers puits génèrent environ 15 000 bep jour sur les 110 mille bep que la firme produit dans le pays contre une production nationale évaluée autour de 250 mille barils par jour.

Sur le continent, la firme italienne produit quotidiennement 450 000 bep notamment en Egypte où elle a découvert en août « Zohr », un immense champ gazier de plus de 850 milliards de mètres cubes.