Eximbank-Chine a annoncé la signature, avec le gouvernement camerounais, d’un accord de prêt préférentiel d’un montant de 337 millions de dollars (environ 198,9 milliards de FCFA), pour le financement de la deuxième phase du projet de construction d’un réseau national Broadband de télécommunication dans le pays. 

Cette infrastructure à fibre optique, comportera la construction d’un réseau global à 10 000 Km par la société chinoise Huawei Technologies. La fibre optique permet des vitesses de transferts sans commune mesure avec les réseaux existants, environ 100 fois plus élevés que le réseau actuel en cuivre (technologie ADSL).

Un investissement de plus pour la Chine, qui depuis ces dernières années a financé plusieurs projets de développement au Cameroun, notamment les projets structurants. Parmi lesquels, le barrage de Memve’ele (280 milliards), le port en eau profonde de Kribi (218 milliards), l’autoroute Yaoundé-Douala (241 milliards), … Et pour la Coupe d’Afrique des nations que va accueillir le Cameroun en 2019, la banque chinoise va participer au financement de certaines infrastructures sportives.

Ce contenu pourrait également vous intéresser