Le Sénégal a entamé son opération d’appel public à l’épargne le 30 Octobre 2015. L’objectif est de mobiliser 50 milliards de FCFA sur le marché financier de l’UEMOA.

A cet effet, le Sénégal compte clôturer l’année 2015 sur une levée de fonds sur le marché financier régional de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Ainsi, les investisseurs intéressés par cette offre pourront effectuer jusqu’au 20 Novembre 2015, des souscriptions dans le cadre de cette opération qui est assortie d’un taux de 6,30% pour une durée de 10 ans.

Les Sociétés Générales d’investissement, CGF Bourse et Impaxis Securities sont les principaux arrangeurs et chefs de file de l’initiative. A ce titre, elles se sont vues confier la structuration et le placement de ces obligations.

Pour soutenir ses objectifs de croissance et financer son programme d’atteinte à l’émergence, le Sénégal doit trouver des ressources afin de combler son déficit budgétaire, qui en 2015 est prévu à 396 milliards de FCFA.

Le pays a déjà mobilisé cette année près de 421,07 milliards de FCFA sur le marché monétaire de l’UEMOA, dans le cadre d’émission de papiers, qui ont fait l’objet de 200% de souscription. Par ailleurs, cet appel public à l’épargne est le 8e depuis 2005. Ainsi, le Sénégal a déjà mobilisé, par ce mécanisme, un total de 550,8% de FCFA dont 100 milliards via l’émission de titres Sukuk.

 

Par Bandiaré NDOYE

Ce contenu pourrait également vous intéresser