Les banques Misr d’Egypte et National Bank Egypt ont injecté 800 millions de dollars dans l’économie égyptienne. C’est une révélation de Mohammed El Etreby, directeur de la banque nationale Misr d’Egypte, dans un entretien accordé à la télévision Al Arabya. 

Les deux institutions financières veulent faciliter l’accès au financement aux operateurs économiques grâce à l’acceptation des lettres de crédit et des collections documentaires.

L’Égypte fait face à un déficit de devises (dollars), qui provoque un empilement des stocks dans les ports du pays. Les commerçants attendent les fonds de devises en dollars pour pouvoir effectuer les opérations de transit .La banque Misr a promis de s’engager pleinement jusqu’à la fin du processus d’enlèvement totale des marchandises.

Certains analystes égyptiens sont pessimistes quant à la résolution du problème de fond des devises à court terme. Déjà plusieurs banques sont déficitaires et sont à l’assaut du marché international de devises. La banque Misr a annoncé qu’elle espérait mobiliser 250 à 300 millions de dollars sur le marché des capitaux internationaux.

 

Par Ibrahima Dia

Share Button