Cet appuie annoncé par le représentant résident de la Banque Africaine pour le Développement (BAD) au Togo, Serge-Marie Nguessan, le 30 octobre, servira à soutenir le projet d’aptitude à l’emploi et à l’insertion professionnelle des jeunes dans des secteurs en croissance au Togo.

Le financement est composé d’un don de 9,38 millions de dollars EU venant du Fonds africain de développement, d’un don de 1,87 million de dollars EU de la Transition Support Facility, et d’un prêt de 9,12 millions de dollars EU du Fonds spécial du Nigéria.

Ce projet qui permet d’apporter une reponse “contextuelle” aux besoins d’insertion des jeunes dans un marché de l’emploi en souffrance, apportera une aide considerable à l’entrepreneuriat le long de la chaîne de valeur agricole. Sont concernés par le financement: 12 PME bien établies et 1 200 jeunes entrepreneurs, dont 30 % de femmes. Viennent ensuite 14 200 producteurs/éleveurs, dont 40 % de femmes et 200 femmes des villages ruraux vulnérables, ainsi que 1000 jeunes formés dans des centres de formation professionnelle appuyés par le projet.

Avec 19 600 emplois à la clé, le projet  réduira en perspective, le taux de pauvreté, qui devrait passer de 58,7 % en 2011 à 49 % en 2025, et de faire régresser le taux combiné du sous-emploi et du chômage chez les jeunes (22 % en 2011 à 16 % en 2025 pour les hommes et de 31,9 % en 2011 à 26 % en 2025 pour les femmes).

Share Button