La patrie de Rousseau a été classée pour la troisième fois consécutive en tête du classement mondial 2015 de l’opacité financière, établi par le réseau international d’experts Tax Justice Network (TJN).

Dans le classement de cette année, la place financière suisse se place devant Hong Kong, les Etats-Unis, Singapour et les Iles Caïmans. La Grande-Bretagne, qui entretient un réseau de paradis fiscaux sur l’ensemble de la planète, serait la véritable championne de l’opacité financière si l’on prenait en compte les territoires outre-mer qui en dépendent, précisent les auteurs du rapport. Ainsi, ce sont les donneurs de leçon (USA et Grande Bretagne) qui sont les plus opaques en matière de transparence financière.