Le chef de l’Etat béninois aurait débloqué la somme de 20 millions de francs CFA pour indemniser les victimes de l’incendie qui a ravagé, tôt dans la matinée du samedi 31 octobre, une partie du marché international Dantokpa de Cotonou, au Sud du pays.

Samedi 31 octobre 2015. Entre une et deux heures du matin, un incendie s’est déclenché au marché de Dankpota (abritant le plus grand marché à ciel ouvert de l’Afrique de l’ouest), à Cotonou, capitale économique du Bénin, ravageant presque tout sur son passage.

Un drame, dont une délégation des sinistrés a été reçue en fin de matinée de ce dimanche par le Chef de l’Etat, Yayi Boni, qui s’est rendu sur les lieux pour constater en personne les dégâts enregistrés et échanger avec les usagers du marché. Et selon la presse locale, Yayi Boni aurait alloué 20 millions de FCFA aux huit cent sinistrés, en guise d’indemnisation immédiate. En outre, le conseil des ministres du 31 octobre a annoncé que le Gouvernement mettra en place une structure pour aider les usagers du marché à assurer leurs biens auprès des assureurs de leur choix.

Et d’appeler « à l’union sacrée et à la solidarité nationale pour que tous, à savoir le Gouvernement, le secteur privé et toute personne de bonne volonté apportent leur contribution à la mise en œuvre du programme de reconstruction du marché et du relogement des sinistrés ».

 

Par Nephthali Messanh Ledy