Total, groupe mondial et global de l’énergie, numéro 2 planétaire de l’énergie solaire, une des premières compagnies pétrolières et gazière internationale, est déterminée à renforcer le tissus industriel et promouvoir l’auto emploi des jeunes à travers un soutien aux startups en Afrique.

Dans cet esprit, Total Mauritanie a lancé vendredi le challenge « STARTUPPER de l’année  2016 de Total.

Cette action globale et simultanée, est initiée dans 34 pays africains sur les 50 états dans lesquels opère  la multinationale.

Ce concours « a pour objectif d’identifier, de primer et d’accompagner les meilleurs projets de création et de développement d’entreprises de moins de 2 ans en Mauritanie.Les projets lauréats recevront le label STARTUPPER de l’année de Total, ainsi qu’une aide financière et un accompagnement de la part de Total » a expliqué au cours d’une conférence de presse  le DG de Total Mauritanie Jean Pierre Allen.

Ce challenger est ouvert à tous les domaines d’activités.

Dix (10) jeunes porteurs de startups présélectionnés passeront devant un panel (jury) aux membres dotés de larges connaissances et compétences, issus des entreprises publiques et privées nationales, mais aussi de divers horizons.

Trois (3) projets seront retenus, et le premier va bénéficier de 3,5 millions d’ouguiyas (soit un peu plus de 10.000 dollars us).

Les deuxième et troisième porteur d’initiatives toucheront respectivement 2,1 et 1,4 millions d’ouguiyas.

Le choix du jury par rapport aux meilleurs projets sera basé sur une série de critère « la nature et la qualité  de l’initiative, la présentation, l’innovation, la capacité à créer de la valeur et de la richesse en vue de contribuer au développement économique et social du pays, le respect des normes environnementales….. ».

Les projets primés devront  être réalisés en Mauritanie au cours des 6 prochains mois.Le chômage des jeunes est une équation dont la solution revêt  un caractère vital pour tous les pays d’Afrique. Il constitue « une bombe à retardement » pour tous les états  avec une masse juvénile sans emploi et pauvre qui  offre un terreau fertile pour tous les vendeurs d’illusions, notamment les tenants de la propagande terroriste islamiste.

L’auto emploi des jeunes offre une solution pour résorber le déficit dans ce domaine. Présente en Mauritanie depuis plusieurs années, Total  exerce des activités les domaines de l’exploration-production, du marketing et des services de carburant, lubrifiants et produits associés.

100.000 collaborateurs contribuent aux activités de Total à travers le monde.

 

Par Amadou Seck à Nouakchott

 

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser