Les Maires du Bassin du Cayor se sont  réunis le 20 octobre  à Meckhé (http://www.meckhe.info) pour préparer un Projet intercommunal de Développement Rural Intégré. Le Cayor est non seulement riche de ses hommes mais aussi de ses ressources artisanales, minières, agricoles, écologiques, halieutiques et en élevage qui attendent d’être mieux valorisées.  

Le projet vise à exploiter avec de la valeur ajoutée toutes les potentialités économiques de la zone notamment dans les communes de Meckhé, Koul, Méouane ; Mérina Dakhar, Ngagne Diouf, Mbayène, Niakhène, Pékesse, Thilmakha, Darou Khoudosse, Pire, Mboro, Taiba Ndiaye, Chérif Lô et Tivaouane.

Les différentes composantes du projet (Energie, Infrastructures, Elevage, Agriculture, Pêche, PME/PMI, Santé, Education, Artisanat, Ecologie, Eau, culture et emplois) seront financées dans le cadre d’un partenariat public privé (PPP) et avec une forte contribution des partenaires techniques et financiers du Sénégal.

« Notre atelier est historique en ce sens qu’il est une grande première dans le cadre de la matérialisation du PSE (Plan Sénégal Emergent). La Banque africaine de développement a marqué un vif intérêt au projet qui se veut innovant et porteur de croissance inclusive » a déclaré Maguette Wade, maire de Meckhé et ancien directeur de Communication de la Banque Africaine de Développement.

Ont pris part à la rencontre, une dizaine de Maires, les autorités administratives, les maires, de nombreux  directeurs généraux et représentants d’organisations nationales et internationales et des experts.

Ce contenu pourrait également vous intéresser