La Banque Mauritanienne pour le Commerce Internationale (BMCI)-première institution privée du pays (créée au milieu des années 1980), est résolument décidée à aller à la conquête de la diaspora.

Ainsi, une délégation de l’institution qui se trouvait  en France il y a quelques jours, a rencontré à Montreuil  une centaine de membres de la communauté mauritanienne.

La même action sera poursuivie auprès d’autres mauritaniens résidents aux USA, en Afrique,  en Europe et partout à travers le monde,  dans la perspective  d’un programme de construction de  logements destinés à cette catégorie de citoyens.En attendant  la phase relative à l’immobilier, la BMCI offre plusieurs services financiers à la diaspora de l’hexagone  dans le cadre d’un partenariat avec Banque Of AFRICA (BOA-France). Celui ci « permet aux mauritaniens de France d’Ouvrir des comptes dans les livres de l’institution au niveau nationale.

Faire des virements à partir de la France et donner des mises à dispositions (ordre donné par le titulaire du compte résident en France  à un bénéficiaire se trouvant en Mauritanie, qui peut ainsi retirer des espèces auprès des guichets de la BMCI sans être lui-même titulaire d’un compte » explique Almamy Kane, responsable des moyens de paiement et membre de la délégation qui a séjourné en France.

La banque fondée par feu Sidi Mohamed Ould Abbas, entend ouvrir tous ses produits à cette catégorie de la population qui envoie au pays d’importantes ressources financières pour soutenir des familles, contribuant ainsi à l’équilibre économique et sociale de la Mauritanie.

 

Par Amadou Seck