Le cordon ombilical qui liait l’Etat du Sénégal à l’homme d’affaires et président du conseil d’administration de la société, Abbas Jaber, pour la gestion de la Suneor est désormais coupé. La Suneor est la première société agroalimentaire du Sénégal, principal partenaire des agriculteurs de la filière arachide et première société d’huiles de table du pays.

Le gouvernement du Sénégal par l’entremise de son ministre de l’économie et des finances, Amadou Ba, a annoncé cette “séparation à l’amiable” convenu par les deux parties. Apres cet accord de separation, les deux parties discuteront les jours à venir des modalités de la reprise de la Suneor. «  Le Sénégal ne va pas gérer la Suneor. Il  saisira l’ensemble des acteurs pour une nouvelle privatisation », a ajouté le ministre.

A noter que l’Etat sénégalais était en pourparlers depuis quelques temps avec le singapourien Olam. Il y’a quelques mois, le gouvernement rejetait une offre venant du groupe français Sofiproteol qui proposait 14 milliards de F CFA pour le rachat de deux sites les plus performants de la Suneor (Kaolack et Zinguinchor) avec une capacité de 400.000 tonnes d’arachides.

Le patron du groupe Advens, Abbas Jaber avait repris la Suneor en 2005 avec seulement 5 milliards de F CFA. A l’heure actuelle, il part laissant derrière lui un trou avoisinant les 40 milliards de F CFA.