imageL’ancien secrétaire général de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), Dr Hamadoun Touré, a été nommé directeur général de Smart Africa.

 

C’est l’une des grandes décisions prises en marge de la conférence Transform Africa 2015 tenue à Kigali du 19 au 21 octobre 2015 avec la participation de 2500 délégués venus de 80 pays.
Présidé par le président Paul Kagamé, le conseil d’administration de Smart Africa comprend les présidents du Burkina Faso, du Gabon, du Mli, du Kenya, de l’Ouganda, de la Côte d’Ivoire, du Sud Soudan et du Tchad. A ce groupe s’ajoute la commission de l’Union Africaine et le secrétariat général de l’UIT.

Le conseil qui s’est tenu en marge de la conférence Transform Africa 201; a décidé d’activer le fonds destiné au financement des bourses d’études et a pris acte de la décision du gouvernement rwandais de mettre 1 million de dollars à disposition du secrétariat permanent de Smart Africa, basé à Kigali. Concernant les bourses d’études, le conseil salue les contributions annoncées du Sud Soudan, du Burkina Faso, du Rwanda, du Gabon et de l’IUT.
Le choix porté sur Dr Hamadoun Touré, secrétaire général de l’organisation internationale des télécommunications jusqu’ en 2014, exprime la volonté du conseil d’administration de Smart Africa de donner une nouvelle dimension à ses activités.

Ingénieur en système satellite, membre non exécutif du conseil d’administration d’Immarsat depuis mars 2015, Mr Touré est actuellement l’un des africains les plus influents dans le domaine des télécoms. Son mandat de trois ans en tant que directeur exécutif de Smart Africa prend effet à partir de janvier 2016.

Ce contenu pourrait également vous intéresser