Le Mali a conclu avec la Société chinoise HUAWEI TECHNOLOGIES CO, un accord relatif au Réseau de large bande national, pour un montant de plus de 35 milliards de F CFA et un délai d’exécution de 15 mois. Le dernier conseil des ministres a d’ailleurs adopté ce projet.

Le contrat s’inscrit dans le cadre du « Projet de Réseau de large bande national du Mali » consistant en la fourniture au Mali, d’un réseau de fibre optique de plus de 1300 kilomètres et les applications associées par le Gouvernement de la République Populaire de Chine.

Les travaux portent sur la fourniture et la pose de 1300km de fibre optique sur les axes Bamako Kourémalé, Mopti-Douentza-Gao et Markala-Niono-Léré-Niafunké- Goundam-Tombouctou. Il y aura entre autres, la mise en place d’un Centre de données à Bamako, les applications basées sur la transmission en fibre optique, la modernisation du réseau de communication du Gouvernement.

A ceci, il faut ajouter la mise en place d’un système de vidéoconférence au niveau de l’Administration, la mise en place d’un système de vidéosurveillance des risques sécuritaires et du trafic routier et l’installation des équipements et l’aménagement des salles de surveillance et de données. Le financement de ce marché est assuré par Eximbank de la République Populaire de Chine à hauteur de 100%.