Le groupe nigérian N-Gas va diminuer ses exportations de gaz vers le Ghana à hauteur de 70 %. Cette mesure est due à un endettement estimé à 181 millions de dollars de la société électrique ghanéenne (Volta River Authority). 

Une délégation conduite par le ministre de l’énergie, kwabena Donkor, a été envoyé su Nigéria pour des pourparlers afin de restaurer la confiance de N-gas.

Pour rappel, N-Gas avait eu des différents avec VRA au Ghana pour une livraison de 120 millions de pieds cubes de gaz naturel. La société n’avait pas respecté ses engagements.

Selon Walter Perez, directeur général de WAPCo, il y a environ 100 millions de pieds cubes de gaz naturel qui ont circulé par jour à travers le gazoduc depuis juillet. Le gaz fourni par N-Gas alimente la centrale thermique de Takoradi.

 

Ibrahima Dia

Ce contenu pourrait également vous intéresser