Le ministère de l’économie et des finances burkinabé, a annoncé dans un communiqué publié le 14 octobre, avoir reçu un montant de 8,1 milliards de FCFA de la part du fond africain de développement (FAD) pour le financement du projet d’appui au Pôle de croissance de Bagré (PAPCB), situé à l’Est du pays.

Ce financement est destiné à dynamiser la croissance et assurer une sécurité alimentaire Nutritionnelle, permettant d’augmenter les revenus des ménages en ciblant les femmes et les jeunes. Le service de la dette s’étale sur 30 ans, avec un différé de 10 ans. Sur une première phase de 5 ans, le PAPCB touchera directement trois couches sociales à savoir les paysans, les jeunes promoteurs agricoles au nombre de 116 et les opérateurs privés bénéficiaires des 1270 ha.

Les prévisions statistiques tablent sur 23.000 tonnes de produits agricoles. Le projet affectera directement plus de 13300 personnes pour cout total estimé à hauteur de 20,3 milliards de FCFA. La BAD fera une prestation d’environ 16,5 milliards de FCFA (soit 80,8% du cout du projet).

 

Par Ibrahima Dia

Share Button