Selon les informations proches des milieux politiques guinéens, le président Alpha Condé passerait des le premier tour avec un score compris entre 53 et 55% des voix. Le candidat du RPG (Rassemblement du peuple de Guinée) aurait bénéficié d’une percée inédite dans le Fouta Djallon, bastion de Cellou Dalein Diallo.

L’opposition guinéenne paie donc le prix des divisions et des guerres de leadership entre des candidats qui n’ont pas pu transcender le facteur ethnique et les ambitions personnelles. Selon les observateurs, le scrutin du 11 octobre s’est déroulé dans des conditions normales et satisfaisantes.

Share Button