La banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), a accordé au cours de l’année 2015 un milliard de dollars au royaume chérifien du Maroc.

Le pays est ainsi devenu le 8è client de la BIRD, derrière l’Inde, la Chine, la Colombie, l’Egypte, l’Ukraine, l’Argentine et la Turquie, selon le rapport annuel de la Banque mondiale publié le 5 octobre.

Les prêts accordés par la BIRD au Maroc, ont essentiellement servi à financer des projets dans les domaines de l’énergie solaire, l’assainissement, les routes, l’inclusion sociale et l’emploi via des projets d’appui de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Outre la BIRD, la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne d’investissement (BEI) figurent parmi les principaux bailleurs de fonds du Maroc.

Ce contenu pourrait également vous intéresser