La firme américaine du private equity avance à pas de géant en Afrique. Cette société envisage d’investir 100 millions de dollars dans le continent d’ici la fin de l’année 2015, rapporté Reuters ce 7 octobre.

Citant Dominique Lafont, conseiller senior pour l’Afrique au sein de KKR, le journal d’indiquer que cette firme capital-investissement « KKR est à la recherche d’opportunités dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation, de l’énergie et des projets d’infrastructures».

«Nous ne sommes pas limités à un seul secteur», a-t-il ajouté. M. Lafont a également fait savoir que son groupe compte faire du Nigeria une base pour l’expansion de ses opérations dans l’ensemble de la région de l’Afrique de l’Ouest.

Pour rappel, KKR avait annoncé, le 6 juillet, la nomination de Dominique Lafont, ancien directeur général de Bolloré Africa Logistics, au poste de conseiller senior pour l’Afrique, un signe qui ne trompe pas sur l’intention de la firme de private equity de développer ses activités sur le continent.

L’entreprise américaine a occupé le troisième rang, dans le classement 2015, des 20 plus gros fonds de private equity au monde, réalisé par la revue spécialisé Private Equity International. Avec plus de 29 milliards de dollars rassemblés au cours des cinq dernières années. Le groupe qui doit son nom aux trois hommes qui l’ont fondé en 1976 (Kohlberg, Kravis et Roberts)  se classe derrière Carlyle et TPG.