A travers son 2ème Vice-Premier Ministre, le Chef d’Etat gabonais, a encouragé l’initiative d’un réseau sous-régional de lutte contre la corruption, grâce au soutien de la Commission Economique des Nations Unies  pour l’Afrique (CEA) et  en partenariat avec la Commission Nationale de Lutte contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI) du Gabon.


French

Ce contenu pourrait également vous intéresser