Le groupe cimentier franco-suisse, Lafarge-Holcim, par l’intermédiaire de sa filiale, Nigéria cement Holding (NCH) a annoncé dans un communiqué publié le 5 octobre, avoir acquis la majoritaire du capital de United cement compagny of Nigéria (UNICEM ), en rachetant les 30 % qui resté .

Cette opération permet ainsi à Lafarge Nigéria, de prendre la totalité du titre représentatif d’UNICEM qui occupe la troisième place sur le marché.

«Conformément à l’accord, une première tranche de 15% sera acquise au premier trimestre 2015, tandis que la seconde tranche de 15% sera rachetée, au plus tard, en février 2016», a déclaré Lafarge Nigeria dans son communiqué.

Les dirigeants ont également évoqué l’ambition d’UNICEM de renforcer son expertise sur le marché du ciment, afin de doubler sa capacité productive de 5 millions de tonnes, leur permettant ainsi de satisfaire la demande locale et d’être à l’assaut du marché africain d’ici l’horizon 2016.

Pour les spécialistes, La concurrence sur le marché africain entre Lafarge et Dangote cement sera rude. La structure du milliardaire Aliko Dangote, étant la première capitale boursière de Lagos, est dans une perspective d’augmenter sa production globale à 60 millions de tonnes en 2016.

 

Par Ibrahima Dia

Share Button