Le géant de l’automobile japonais, Nissan, a fait part de sa volonté de doubler ses parts de marché d’ici la fin de l’année fiscale 2016, en vue d’être beaucoup plus présent sur le marché marocain de l’automobile.

Pour les dirigeants du constructeur japonais, le marché du Maroc est le plus représentatif en Afrique du Nord. En fin 2014, la structure était représentée par la société Marocaine des voitures Nippones (SMVN), filiale du groupe Auto Hall, en tant que distributeur agrée au Maroc.

La société devrait doubler sa part de marché comparativement à l’année 2013, ou on a enregistré 2,7 %. Elle ambitionne également d’augmenter ses point de ventes (de 4 à 20 points de vente). Pour l’innovation, Nissan compte mettre en place 5 nouveaux produits sur le marché avant la fin de l’exercice comptable 2016.

« En tant qu’économie développée, avec un taux de motorisation relativement faible, le Maroc présente un potentiel de croissance significatif. Malgré la baisse des ventes constatée du marché de l’automobile cette année, nous sommes en bonne voie pour augmenter nos ventes annuellement  d’environ 65% en vue d’atteindre les 5.000 unités et une part de marché de l’ordre de 4.3% » souligne Christian Mardrus, président de la Région Afrique, Moyen-Orient et Inde.

Pour Mardrus, la stratégie de Nissan au Maroc consistera simplement à offrir un large portefeuille de produits à ses clients et à leur offrir une expérience premium garantie par le développement et la qualité de leur réseau.

 

Par Ibrahima Dia

Share Button