L’opérateur satellitaire européen Eutelsat et le réseau social Facebook ont annoncé, dans un communiqué commun ce lundi, le lancement d’un projet d’accès à Internet en haut débit via le satellite pour l’Afrique subsaharienne.

Le projet qui vient répondre « à une demande croissante en connectivité », va contribuer au désenclavement numérique du continent dont une bonne partie des populations étaient jusque-là « à l’écart des réseaux terrestres fixes et mobiles», ont expliqué les deux groupes.

Eutelsat et Facebook ont conclu un accord pluriannuel avec la société privée Spacecom, pour l’utilisation du futur satellite géostationnaire AMOS-6 dont la mise en service en prévue pour le second semestre 2016 et qui va couvrir une bonne partie de l’Afrique subsaharienne, « de larges zones de l’Afrique de l’Ouest, de l’Est et du Sud ».

Avantages

Présenté comme une technologie satellitaire de pointe, le projet va permettre de « connecter à un coût réduit les zones où la densité de la population est faible ou moyenne » et fournir un accès internet via « des équipements clients conçus de série et disponibles à des prix avantageux ».

« Grâce aux solides antécédents dont nous disposons dans l’exploitation de systèmes satellitaires multifaisceaux, nous ferons en sorte d’offrir des solutions Internet fiables et à des prix avantageux, pour que davantage d’usagers puissent surfer et bénéficier ainsi de l’économie de la connaissance. » a indiqué Michel de Rosen, PDG d’Eutelsat qui entend ainsi renforcer sa présence sur le continent avec des offres de services aux particuliers.

Pour Facebook, qui avait lancé il y a deux ans le projet Internet.org qui vise à élargir l’accès à la connectivité, ce système satellitaire « constitue l’un des nombreux investissements technologiques qui permettent, de façon économique, de faciliter l’accès des populations actuellement non connectées au haut débit », et compte étendre par ailleurs ses services aux zones rurales du continent.

Selon les termes de l’accord, la totalité de la capacité satellitaire louée sera partagée entre les deux opérateurs.

 

Share Button