Le trésor national, vient de publier un rapport sur l’état des fluctuations des taux de change de la banque nationale d’Angola (BNA), allant du 21 au 25 septembre. Selon les autorités, sur cette période, la BNA a vendu des devises estimés à 284,4 millions de dollars, pour un taux moyen de référence sur le marché interbancaire de 135,976 Kwanzas pour chaque dollar.

A cette même date, La BNA a spéculé sur le marché primaire des titres, en plaçant 14,5 milliards de Kwanzas en obligation du trésor (OT). Le volume moyen journalier de transactions a également atteint 23,3 milliards de Kwanzas.

Pour les spécialistes, cette période a été favorable au système bancaire angolais, avec des chiffres encourageants, malgré la dépréciation du Kwanzas affecté par la chute des cours du pétrole et le ralentissement de l’économie mondiale.

Depuis 2009, avec la chute du prix du baril de pétrole, l’Angola fait face à la volatilité et à la dégradation de son taux de change par rapport aux devises. Le gouvernement avait même annulé son eurobond de 1,5 milliards de dollars qu’il avait émis au mois de février dernier, suite à l’hystérie du marché des capitaux.

 

Par Ibrahima Dia

Share Button