Selon des informations exclusives, la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) vient d’approuver la reprise du Fonds de garantie des investissements en Afrique de l’Ouest (GARI) par l’African Guarantee Fund. La décision est tombée le 29 septembre 2015.

Comme nous l’annoncions en mars 2015, le montant de l’opération atteint les 100 milliards de FCFA, ce qui en fait le deal de l’année. Les équipes de l’AGF qui ont mené cette mission avec délicatesse en faisant toutes les due diligence nécessaires donnent une nouvelle dimension à leur institution née dans le giron de la Banque Africaine de Développement
Pour rappel, le deal porte sur la cession de 80,56% de GARI correspondants à la cession des parts de l’Agence Française de Développement (AFD), de la la Société allemande d’investissement et de développement (DEG) et, entre autres, de la Banque européenne d’investissement).
Le fonds AGF avait été retenu en juin mais attendait les approbations des autorités de régulation, notamment de la BCEAO.

Ce contenu pourrait également vous intéresser