Addis-Abeba, le 24 septembre 2015 (CEA) –  À l’aube des Objectifs de développement durable, M. Carlos Lopes souligne qu’une participation active des gouvernements africains est nécessaire pour définir le nouveau programme de développement durable en vue d’apporter des changements structurels critiques en réponse aux inégalités de développement socio-économique. Lors de la rencontre avec le personnel, précédant l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre, M.


French
Share Button