La filiale camerounaise du groupe marocain Attijariwafa Bank n’a pas obtenu l’agrément sollicité auprès de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF) pour exercer les activités d’intermédiaire boursier sur le marché financier régional.
SCB Cameroun a fait valoir ses moyens financiers et humains pour introduire sa demande. Pourtant, la réglementation exige, dans le cas d’une banque, de créer une filiale autonome entièrement dédiée à l’intermédiation boursière avant de solliciter un agrément de l’autorité de régulation du marché financier régional.
De source bien informée, soit la banque crée une filiale pour se conformer à la réglementation, soit elle renonce simplement à son projet de devenir un intermédiaire boursier sur le marché financier régional.

Ce contenu pourrait également vous intéresser