Pour un coût de plus de 470 millions de dollars, financé a hauteur de 85% par la chine, le projet est le premier service de train entièrement électrifiée en Afrique subsaharienne. Addis-Abeba Light Railway a été inauguré le 20 septembre, marquant une étape majeure dans le développement de l’Éthiopie. 

Paint aux couleurs blanc-bleu-vert, Addis Abeba Light Railway va parcourir 34 kilomètres ralliant le nord et le sud de la capitale, avec environ 60 mille passagers par jour. Le tarif des tickets, entre 2 et 6 biir selon la distance (0,08 à 0,25EUR), a été fixé volontairement bas et le fonctionnement du tramway sera fortement subventionné par l’Etat.

Selon le ministre éthiopien des transports, Workneh Gebeyehu, “C’est un symbole de modernité. C’est un train très moderne qui servira la capitale éthiopienne et la capitale de l’Afrique. Nous en sommes très fiers,”. Le ministre faisait ainsi référence au statut de capitale diplomatique d’Addis Abeba avec la présence du siège de l’Union africaine.

Les autorités éthiopiennes assurent que le tramway sera épargné par les coupures d’électricité quotidiennes de la capitale grâce à un système de ligne électrique dédiée, indépendante du réseau principal. Pour le moment, seule la première ligne, nord-sud, est ouverte au public. La construction de l’axe est-ouest débutera le mois prochain.

Share Button