Avec des cours mondiaux scotchant désespérément le prix de l’once d’or a 1100 dollars us depuis plus d’une année,  TASIAST Mauritanie Limited (TML-SA),  filiale de la multinationale canadienne Kinross, qui exploite une mine d’or du même nom au Nord du pays, semble étouffer. Illustration, avec  l’annonce samedi du licenciement de 148 employés travaillant sur le site minier et le bureau administratif à Nouakchott. 

«La réduction des effectifs s’inscrit dans le cadre d’un plan mis en œuvre par la société en vue de réduire les coûts de production élevés de la mine de TASIAST, et préserver l’avenir de celle-ci dans un contexte marqué par une baisse des cours internationaux de l’or ». Cette mesure « est conforme avec la législation mauritanienne du travail » note la déclaration. Celle-ci signale par ailleurs, qu’un programme de départ volontaire a été accepté par 78 employés, chiffre « insuffisant pour réaliser les  réductions de coûts » visant à rendre viable et durable l’activité de la mine d’or. « Les employés licenciés ont perçus tous les droits et avantages acquis, et la société est allée au-delà de ses obligations légales en accordant un programme de soutien social à une catégorie de travailleurs et leurs famille ».

 

Par Amadou Seck

Share Button