COMMUNIQUÉ DE PRESSE, KIMA AFRICA

Casablanca, 14 septembre 2015

Dédié aux Matières Premières et aux Technologies de la Chimie et de la Parachimie,le salon KIMIA AFRICA se déroulera du 6 au 8 octobre 2015 au Parc de l’Office des Changes de Casablanca et accueillera plus de 4000 participants professionnels marocains et internationaux. KIMIA AFRICA est organisé par la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM), en partenariat avec la Fédération de la Chimie et de la Parachimie (FCP), le Groupement Interprofessionnel des Fournisseurs de l’Industrie Chimique (GIFIC) et l’Union des Industries Chimiques (UIC). A noter que cet évènement est également placé sous l’égide du Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique et que le «Partenaire Gold» de cette édition est la société BASF, leader mondial de la chimie, qui célèbre cette année son 150ème anniversaire.

Après Interchimie et Kimia Industries, la CFCIM lance KIMIA AFRICA dont l’objectif est de réunir l’ensemble des acteurs de la filière chimie et parachimie et de proposer aux professionnels du continent africain un espace d’échanges autour des dernières actualités et innovations du secteur. Conçu selon un concept efficace et dynamique, KIMIA AFRICA offre un programme d’animations particulièrement riche, ainsi qu’une plateforme dédiée aux rencontres d’affaires.

Un marché en plein essor

L’industrie chimique et parachimique occupe une place majeure dans l’économie marocaine. Le secteur représente en effet 44 % des exportations, 45 % de la production industrielle et 48 % des investissements. C’est aussi un secteur particulièrement dynamique dans le domaine de la recherche et développement. Le Maroc dispose en outre de tous les atouts pour se positionner comme hub vers l’Afrique : une situation géographique privilégiée, un ancrage culturel en Afrique, ainsi qu’une ouverture historique sur l’Europe.

Une plateforme B to B conçue sur mesure pour les professionnels de la chimie et de la parachimie

KIMIA AFRICA offre aux professionnels une plateforme B to B ciblée. Plus d’une centaine entreprises seront représentées côté exposants afin de présenter les dernières technologies en matière de procédés, d’équipements et techniques de laboratoire, de matières premières et additifs, d’environnement et de sécurité, etc. Sont également attendus 4000 participants professionnels aux profils variés (décideurs, investisseurs, chercheurs…), issus de toutes les fonctions de la chimie et de la parachimie (production, maintenance, qualité, achats, recherche et développement…).

L’innovation, axe majeur de KIMIA AFRICA

L’innovation sera mise à l’honneur à travers les différents temps forts de KIMIA AFRICA. Émissions TV, conférences et tables rondes seront organisées tout au long du salon. Elles réuniront experts et acteurs de la filière chimie et parachimie pour débattre de sujets majeurs, ouvrir de nouvelles pistes de réflexion et proposer des solutions concrètes aux diverses problématiques du secteur. Plusieurs thèmes seront ainsi traités, notamment les défis et enjeux du recyclage, la place de la chimie durable, etc. À l’issue du salon, les Trophées KIMIA AFRICA récompenseront les entreprises participantes les plus innovantes.

Le Sénégal, pays invité d’honneur

Pour cette édition à dimension africaine, le Sénégal sera le pays invité d’honneur. En effet, grâce au soutien du Ministère de l’Industrie et des Mines du Sénégal et du Comité Sénégalais pour la Chimie, une délégation prendra part à l’évènement afin de permettre à l’ensemble des opérateurs de maximiser les échanges au niveau de l’Afrique subsaharienne. De par son format attractif et la richesse de son programme, KIMIA AFRICA a pour ambition de se positionner comme le rendez-vous régional de référence pour les professionnels de l’industrie chimique et parachimique.

Le Forum de la Chimie, le 7 octobre sur KIMIA AFRICA

KIMIA AFRICA sera également l’occasion d’accueillir le Forum annuel de la Chimie qui se déroulera le mercredi 7 octobre 2015. Ce forum, organisé par la Fédération de la Chimie et Parachimie (FCP), sera l’occasion d’évoquer le thème suivant : “Ecosystèmes de la Chimie, un outil d’accélération industrielle pour le Maroc et l’Afrique”.

À propos de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM)

La Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) est une institution centenaire qui a pour objectif de promouvoir les relations économiques entre la France et le Maroc, de favoriser l’implantation des entreprises françaises dans le Royaume et de développer le potentiel international des entreprises marocaines.

Forte de ses 4 000 entreprises adhérentes, la CFCIM est la plus importante des 112 Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises à l’International (CCIFI). La CFCIM organise depuis plus de 25 ans de nombreux salons professionnels et forums d’affaires enrichis de rencontres B to B qualifiées.

 

 

 

 

 

 

Share Button