Cet action entre dans le cadre d’un programme mis en place par la Fondation BGFIBank et son partenaire l’association Women of Africa (WOA). Il porte sur la scolarisation des enfants orphelins et vulnérables au Cameroun, et sera axé sur l’année académique 2015-2016. 

En effet, dans le bidonville de Ndogsimbi à Douala, de nombreux enfants et notamment les filles, sont déscolarisés ou non scolarisés pour des raisons, évidentes, d’absence de moyens.

Le financement de ce projet permettra à la Fondation BGFIBank, en collaboration avec l’association WOA, de donner la possibilité aux enfants de poursuivre une scolarité normale et complète, à travers notamment, la fourniture de l’ensemble du matériel scolaire ainsi que des uniformes, l’acquittement des frais d’inscriptions dans les établissements publiques, le règlement des dépenses liées à l’accès à la cantine scolaire et aux soins de santé.

L’objectif de ce projet, est de faire de l’accès à l’éducation un atout indéniable dans la lutte contre la pauvreté et ses conséquences sociales en ouvrant à ces enfants une voie vers l’auto gérance en société.

« Parce que les enfants sont les premières victimes de la pauvreté, de la violence et des inégalités, nous nous mobilisons au quotidien pour améliorer leur condition de vie partout où nous intervenons, et ce à travers l’éducation qui reste notre domaine d’intervention prioritaire », a souligné Henri Claude OYIMA, Président de la Fondation BGFIBank.

Share Button