Le groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a signé un accord, le 11 septembre 2015,  pour fusionner son activité GPL, via sa filiale Easigas, avec la société sud-africaine Reatile Gaz.

Filiale à 100% de Rubis, Easigas opère en Afrique du Sud, au Botswana, au Lesotho et au Swaziland. Et Reatile Gaz, détenue à 55 % par le groupe Reatile et à 45 % par Engen Petroleum, est actif dans le GPL en Afrique du Sud et exporte au Mozambique et au Zimbabwe.

L’entité fusionnée, contrôlée à hauteur de 60% par Rubis et 40% par Reatile Gaz, couvrira l’ensemble de l’Afrique australe et bénéficiera des avantages liées à sa dimension : un accès renforcé et pérenne à la ressource GPL permettant de mieux servir sa clientèle grâce aux infrastructures combinées des deux groupes. Une fusion qui reste toutefois encore soumise à l’accord définitif de l’Autorité de la concurrence et des organismes compétents locaux.

Acteur majeur du GPL en Afrique australe, Rubis, qui avait acquis en 2010 les filiales locales de Shell sur ce segment, est, sur le continent, également présent au Maroc et à Madagascar. La multinationale a enregistré un chiffre d’affaires de 2,8 milliards d’euros en 2014.

Pour rappel, le GPL (gaz de pétrole liquéfié) est comme utilisé comme combustible (parfois appelé gaz butane) à usage domestique et industriel.