Elenilto, contrôlé par l’israélien Jacob Engel, annonce avoir remporté l’enchère pour développer le projet d’exploitation du phosphate carbonaté et d’engrais de Kpémé (45 km au nord Est de Lomé), porté par le gouvernement togolais. Il s’associe au géant chinois Wengfu, qui assure 40% du financement.

Cinq années déjà, que ce projet traine sur la table du Gouvernement togolais. Tantôt annoncé, tantôt annulé. Signe que le projet est important, les enjeux importants, et les négociations délicates. Un projet qui a mis du temps à se mettre en place, au regard de la complexité du dossier, des pressions tous azimuts, qui ont fait et défait ce dossier, au point d’emporter certains ministres.

Mais, après les discussions entamées par le gouvernement, début avril dernier, avec les quelques compagnies en lice, c’est finalement Elenilto, filiale du Groupe Engelinvest (immobilier et mines), qui sera retenu.

En effet, selon le communiqué publié, mercredi 9 septembre 2015, « Elenilto, qui dirige et contrôle le consortium, collabore dans ce projet avec Wengfu comme son partenaire stratégique ».

Selon les informations, l’investissement total serait de 1,4 milliard de dollars, assuré à 40% par Wengfu. Le consortium prévoit de commercialiser d’ici 3 ans, 3 millions de tonnes de phosphate de roche concentré, 500.000 tonnes d’acide phosphorique et 1,3 million de tonnes de fertilisants.

Un projet complexe

La lourdeur inhabituelle qu’a connue le choix du partenaire, dans le cadre de ce projet, serait due à sa complexité ; le gagnant devant à la fois extraire le phosphate, construire une usine pour répondre aux besoins régionaux en engrais et apporter les financements.

Une fois l’exploitation du phosphate carbonaté lancée, le gouvernement entend industrialiser la filière, avec la construction d’une usine d’acide phosphorique. D’après les informations, il s’agirait de réserves qui pourraient générer des revenus de l’ordre de 28 milliards de dollars. La réserve du phosphate carbonaté, étant de 2 milliards de tonnes.

Par Nephthali Messanh Ledy, Lomé

Ce contenu pourrait également vous intéresser