Les métaux de base ont perdu entre 20 et 40% de leurs valeurs depuis le début de l’année victimes du ralentissement de la demande chinoise.

L ‘Empire du Milieu qui commande 40 à 50% des métaux de base (fer, aluminium, cuivre, zinc, nickel, or) présente des stocks hauts. Cette méforme des commodities pèse sur l’industrie minière qui résiste pour le moment grâce à des réajustements draconiens des coûts, à la chute des cours de l’or noir et à la dépréciation de certaines devises comme le dollar australien qui a perdu 30% de sa valeur par rapport au billet vert.

L’agence de notation S&P qui va revoir les notes des compagnies les plus exposées aux métaux de base prévoit une volatilité des cours de ces commodities entre 2015 et 2017 comme l’indique ce tableau.