Le projet d’appui à la promotion de l’emploi des jeunes et des femmes (PAPEJF), a récemment annoncé la disponibilité d’un fonds d’1,5 milliard de Fcfa. Mise à disposition par l’Etat du Sénégal, cette somme sera exclusivement dédiée au financement des projets pour jeunes. 

La nouvelle  à été annoncéepar le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, en marge du forum sur l’emploi des jeunes organisé le 3 septembre à Kaolack (centre du pays) dans le cadre des vacances citoyennes 2015.

Dans le même sillage, 320 projets ont été déjà sélectionnés par l’agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej). Et les jeunes porteurs de projet vont recevoir leur financement en fin octobre 2015.

Pour rendre le marché de l’emploi des jeunes plus accessible, le gouvernement du Sénégal, a en outre, mis sur pied un programme dénommé «domaines agricoles communautaires » (DAC), d’un montant de 100 milliards de Fcfa.

Selon le ministère de la jeunesse, les populations locales notamment les jeunes seront les premiers à être servis dans ces DAC.

En effet, 4 domaines agricoles ont été retenus par l’Etat. Et, ils seront implantés dans les localités de Nioro, Diourbel, Kédougou et dans la région de Louga.

Avec une population essentiellement jeune (60%), le Sénégal a un taux de chômage qui tourne autour de 49% selon l’agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Ce qui laisse entrevoir que malgré ces programmes dédiés à la jeunesse, le chômage, notamment des jeunes reste endémique. Car chaque année, près de 100 000 nouveaux demandeurs d’emplois entre 15 et 34 ans arrivent sur le marché du travail.