Le gouvernement congolais a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2015 à 8,4%, contre une prévision antérieure de 9,2%. 

Cette révision des prévisions du taux de croissance s’explique, selon les autorités congolaises par la régression des prix des matières premières, notamment le cuivre.  

Les prix du cuivre ont atteint leur niveau le plus bas depuis six ans. Le 27 août 2015, le prix du cuivre a franchi le plancher de 5.000 USD. La tonne métrique du métal rouge s’est vendue à 4.958 USD, perdant ainsi 0,96% de sa valeur. «Le marché des matières premières, dominé par le cuivre dans le cas de la RD Congo, reste marqué par la baisse du prix de ce métal», a précisé un communiqué publié par les services du Premier ministre,Augustin Matata Ponyo.

Rappelons que l’économie de la RD Congo a enregistré une croissance de 9,5 % en 2014, selon des données officielles.

Ce contenu pourrait également vous intéresser