Luanda, le 3 septembre. Les participants à la réunion du Groupe des ministres des finances et des directeurs des Banques Centrales d’Afrique du FMI et de la BM à Luanda ont  invité la Banque Mondiale à soutenir six projets régionaux vecteurs de transformation dans les domaines de l’énergie et de l’agriculture, ainsi que quelques solutions novatrices pour réduire les fréquentes lacunes en matière de financement.

 

En effet, le Groupe sollicite des contributions financières aux IBW aux fins de l’initiative Africa 50 de la Banque africaine de développement (BAD) visant à relever les défis associés à la préparation de projets de construction d’infrastructures.

Le ministre des finances de l’Angola assure la présidence du Groupe africain des ministres des finances et des directeurs des Banques Centrales auprès du Fonds monétaire international et de la Banque Mondiale, le ministre des finances du Bénin la première vice-présidence, le ministre des finances du Bénin la seconde vice-présidence et le ministre des finances de l’Égypte le secrétariat de l’organisation.

Les membres du Caucus africain sont les suivants : Angola, Algérie, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, République Centre Africaine, Tchad, Comores, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo, Djibouti, Égypte, Guinée équatoriale, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Kenya, Lesotho, Libéria, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Île Maurice, Maroc, Mozambique, Namibie, Niger, Nigéria, République du Congo, Sénégal, São-Tomé et Príncipe, Somalie, Soudan du Sud, Swaziland, Togo, Ouganda, Zambie, Zimbabwe, Tunisie, Tanzanie, Soudan, Afrique du Sud, Sierra Leone, Seychelles, Rwanda.

Lors de leur prochaine réunion qui se tiendra du 13 au 17 octobre 2015, à Lima, au Pérou, le Fonds monétaire et la Banque Mondiale transmettront la direction du Caucus africain au Bénin.

 

Share Button