La banque sud-africaine African Bank Investment Ltd (Abil), a reçu, des régulateurs du système bancaire sud-africain, leur aval afin d’entamer ses opérations pour le compte de sa «bonne banque». Cette dernière, regroupe uniquement les actifs sains de l’établissement. 

Pour cet établissement de crédit, placé sous redressement judiciaire en août 2014, la nouvelle entité, issue de sa restructuration, a reçu une licence du Conseil des services financiers (Financial Services Board) ainsi qu’une approbation de la Banque centrale qui l’autorisent à lancer ses activités.

La banque centrale sud-africaine avait placé l’été dernier African Bank sous tutelle dans le cadre d’un plan de sauvetage, qui prévoit une recapitalisation de plus d’un milliard de dollars, une restructuration du portefeuille des crédits de l’établissement pour en dégager une «bonne banque» et un redéploiement des effectifs.