Paris, 1er septembre 2015

Le groupe de logistique Necotrans va assurer l’exploitation et la maintenance du futur terminal polyvalent du port de Kribi, au Cameroun.

À l’issue d’un appel d’offres lancé en mai 2014 par les autorités camerounaises, le groupe Necotrans et le consortium Kribi Port Multi Operators (KPMO) regroupant neuf opérateurs camerounais (transitaires, manutentionnaires, agents maritimes) ont été désignés adjudicataires du contrat de partenariat pour l’exploitation et la maintenance du terminal polyvalent du port en eau profonde de Kribi, au Cameroun.

Situé à 150 kilomètres au sud de Douala, le nouveau port de Kribi a un tirant d’eau de 17 mètres. Le terminal polyvalent concédé par le Gouvernement du Cameroun dispose dans un premier temps d’un quai de 265 mètres (2 postes à quai) équipé de deux grues sur rails et de six sur pneumatiques. Après la publication officielle du communiqué daté du 26 août du Premier Ministre et Chef du Gouvernement du Cameroun, Philemon Yang, les termes précis du contrat de partenariat vont être discutés avec les autorités camerounaises. Il prévoit une concession de 20 ans, des investissements de 26,2 millions d’euros et des redevances versées à l’État camerounais par le Groupement Necotrans/KPMO.

« Nous sommes particulièrement fiers d’avoir fédéré nos confrères camerounais autour d’un partenariat gagnant-gagnant et obtenu la confiance des autorités camerounaises. Kribi est le seul port en eau profonde en Afrique Centrale, il est donc appelé à être le poumon économique du Cameroun et de la sous-région, notamment le Tchad et la Centrafrique », explique Grégory Quérel, Président de Necotrans.

Après une première phase de cinq ans avec une activité estimée à 1,4 million de tonnes de fret par an dès la deuxième année, une seconde phase de 15 ans prévoit la mise à disposition d’un quai adjacent de 350 mètres ainsi que des installations et des équipements complémentaires pour une activité supérieure à 3 millions de tonnes par an.

« Nos investissements vont permettre d’augmenter les cadenceseed manutention et les zones de stockage pour que Kribi soit le plus compétitif possible, et ce en complémentarité avec le Port de Douala », ajoute Grégory Quérel. Le terminal polyvalent de Kribi va employer plus de 250 personnes. Les principales marchandises traitées seront des véhicules, le bois, le coton, des minerais et des équipements oil&gas ainsi que ceux destinés à la construction de la zone industrielle et de la future centrale électrique qui jouxteront le port de Kribi.

À propos de Necotrans

Créé en 1985, le groupe Necotrans est un acteur clé de la logistique internationale. Avec plus de 3 500 collaborateurs en Afrique et 126 implantations dans plus de 40 pays, dont 31 sur le continent, le groupe Necotrans réalise plus de 95 % de son chiffre d’affaires (1 063 millions d’euros en 2014) en Afrique.En 2014, Necotrans a connu un fort développement avec de nouveaux investissements engagés notamment sur le terminal vraquier de Dakar (Sénégal) et le port fluvial de Brazzaville (République du Congo).Necotrans apporte des solutions logistiques adaptées aux besoins du continent avec un réseau polyvalent (activités portuaires et logistiques, commission de transport et logistique pétrolière). En 2015, Necotrans célèbre son trentième anniversaire.

ContactsNecotrans – Direction de la communication

Stéphanie BohnEmail : s.bohn@necotrans.com

Tel : +33 (0)1 53 83 71 89

Site : www.necotrans.com

Agence de communication 35°Nord

Philippe Perdrix

Email : pp@35nord.com

Tel : + 33 (0)6 84 24 62 96