Le groupe d’investissement mauricien  Alteoa pris une part majoritaire, 51%, de la compagnie sucrière kenyane Transmara Sugar Company à travers sa filiale Sucrière des Mascareignes Limited. Une étape dans la stratégie d’expansion du groupe dans la partie orientale du continent.

« Transmara Sugar Company représente pour notre groupe une formidable opportunité de renforcer notre position en Afrique de l’Est et constitue une nouvelle étape dans notre ambition de devenir un acteur incontournable du secteur sucrier régional », a relevé Arnaud Dalais, président du conseil d’administration du groupe.

Le sucrier kenyan va ainsi bénéficier d’importantes injections de fonds pour réaliser son ambition d’usiner plus d’un million de tonnes de cannes à sucre d’ici trois ans contre 600 000 actuellement. Dans son communiqué publié ce 28 août, Alteo affirme avoir programmé un investissement échelonné sur deux ans afin de multiplier par trois la capacité de broyage de Transmara, la faisant passer de 90 tonnes par heure (TCH) à 200 TCH. Ce qui permettra de traiter quotidiennement 4 000 tonnes de cannes.

Déjà implanté en Tanzanie où il détient 75% du sucrier Tanzania Plantation Company (TPC) Limited, Alteo a entamé des démarches pour une nouvelle acquisition au Swaziland.