Le milliardaire nigérian Aliko Dangote a annoncé ce lundi qu’il compte étendre ses activités au Zimbabwe, après une rencontre avec le président Robert Mugabé. Outre le ciment, son domaine de prédilection à l’extérieur du Nigéria, Dangote group va investir dans la production d’énergie électrique et les mines de charbon, a précisé l’entrepreneur au cours d’un échange avec la presse.

D’ores et déjà, Aliko Dangoté a indiqué que sa filiale Dangote Cement projette un investissement de 400 millions de dollars pour la construction d’une cimenterie de 1,5 million de tonnes, la plus grande du pays. De même, a-t-il poursuivi, un financement « très important » est envisagé par Dangote Industries dans le secteur énergétique.

L’arrivée du conglomérat nigérian s’effectue dans un contexte économique loin d’être reluisant. Confronté à une vague de licenciements massifs ces dernières semaines en raison d’une situation économique au rouge, le pays continue d’être boudé par les investisseurs internationaux. Un vide dont va certainement profiter le groupe.

Ce contenu pourrait également vous intéresser